CDC Habitat

Les 24 logements de la résidence Krystal Parc sont un concentré de technologie au service de l’habitat et de ses occupants. L’intégration du numérique a été pensé dès le premier jour avec comme objectif de couvrir l’essentiel des usages courant d’un bien immobilier.

11 AVRIL 2019

À Viroflay, la « smart city » prend vie

CDC Habitat s’est associé au promoteur COFFIM et à l’application SmartHab pour imaginer un programme d’habitat entièrement connecté : la résidence Krystal Parc de Viroflay (78). Livré en mars 2019, ce projet expérimental repousse les limites en matière d’intégration du numérique dans la construction, et dessine les contours de ce que pourra être demain la « smart city ».

Un concentré de technologie au service de l’habitat et de ses occupants : c’est ainsi que CDC Habitat et le promoteur COFFIM ont imaginé la résidence Krystal Parc de Viroflay. Ce programme, acquis en VEFA, a été l’occasion d’équiper les 24 logements de la solution SmartHab, et de les transformer en appartements intelligents, grâce à de nombreux équipements pilotables à distance. Optimisation énergétique grâce aux robinets thermostatiques connectés ; sécurité avec les détecteurs d’intrusion et de fumée ; confort grâce à la gestion à distance des volets roulants et de l’éclairage ; gestion technique simplifiée avec les capteurs de fuite et les détecteurs d’incidents : ici, l’intégration du numérique a été pensée dès le premier jour, avec comme objectif de couvrir l’essentiel des usages courants d’un bien immobilier.

« L’intégration native de ces technologies dans le bâti offre de multiples avantages pour les locataires mais aussi pour le bailleur », explique Marc Escargueil, chef de pôle VEFA du GIE Grand Paris Habitat. « La diversité des usages possibles permet en effet d’imaginer des déploiements adaptés à des publics ou des constructions spécifiques ». Qu’il s’agisse de compenser l’aide à domicile pour les seniors ou les personnes à mobilité réduite ou d’optimiser les performances des résidences étudiantes et de leurs nombreux logements, les applications comme SmartHab permettent en effet de fournir des services supplémentaires qui améliorent le quotidien.

Et si un déploiement plus large de ces technologies passera forcément par une montée en compétences technique des prestataires du secteur et par une rationalisation des coûts, CDC Habitat réfléchit déjà à d’autres manières de connecter la ville et les usages. « Nous sommes à l’aube d’un déploiement plus important de ces technologies sur des publics ciblés », conclut Marc Escargueil. « Le modèle économique reste encore à affiner, mais une technologie qui permet de réduire les charges des locataires et d’améliorer leur qualité de vie ne peut que s’inscrire dans la dynamique de développement des territoires ».